Vous avez toujours eu envie de créer un blog?

Mais vous vous dites que c’est sûrement compliqué, que vous n’y connaissez rien. Vous ne savez pas coder, et vous ne connaissez aucun langage de programmation.

C’est FAUX ! En 2019, il est très simple de créer son blog WordPress.

Sans connaissances en HTML ou en CSS ou autre Javascript.

Et vous savez quoi? Je vais vous le prouver et vous expliquez pas à pas comment créer un Blog WordPress. Oui ici, et immédiatement !

Plus d’excuses maintenant. A la fin de cet article vous saurez tout sur comment créer un site internet, sans (trop) de prise de tête.

Vous êtes prêt? Attachez votre ceinture, et en avant.

QUEL CMS UTILISER POUR CRÉER UN BLOG?

J’ai un avis tranché sur la question.

Pour créer un blog, c’est WordPress et rien d’autre. Alors pourquoi un avis aussi définitif?

Parce qu’il n’y a même pas débat. WordPress n’a que des avantages. Je ne vais pas vous les lister ici, car j’ai déjà consacré un article sur le sujet. Je vous conseille vivement de lire l’article 13 raisons de choisir WordPress pour son blog.

Vous y trouverez toutes les raisons qui font que créer son blog avec WordPress est la meilleure des options.

Vraiment. Il existe d’autres options. Mais aucune qui n’atteint ce degré de personnalisation.

Donc WordPress et rien d’autre.

Passons donc au point suivant, lui aussi très important.

Quel hébergeur choisir pour héberger un blog wordpress

Encore un point essentiel, sur lequel il ne faut pas se tromper.

Nous avons là aussi déjà consacré un article sur le sujet des hébergeurs pour WordPress que vous devez absolument lire.

Tout y est expliqué dans le détail.

Vous devez penser à ce que vous voulez faire de votre site Web, et de quels moyens vous disposez. La plupart des gens (dont moi au début), portent leur choix sur des hébergement mutualisés classiques. C’est le choix qui paraît le plus rationnel au début.

Les abonnements sont les moins chers et c’est assez appréciable.

Mais pensez à plus long terme. Et si votre blog marche et que vous avez de nombreuses visites.

Est-ce que vous aurez le temps de vous consacrer à tous les points importants requis pour la création, la maintenance, la sécurité de votre blog?

C’est pour ces raisons, que je pense sincèrement, que choisir un hébergeur spécialisé WordPress, est le meilleur choix.

Voici les principales raisons pour lesquelles il faut choisir un hébergement spécialisé WordPress:

  • Ils ont des procédures d’installation simplifiées. Vous pouvez installer votre site en 3 ou 4 clics…
  • Les supports clients sont très performants et répondent rapidement (le mien répond en quelques minutes).
  • Les serveurs sont configurés spécialement pour héberger des blogs WordPress.
  • La sécurité est optimisée.

Vous comprenez maintenant un peu mieux les avantages de choisir attentivement un bon hébergeur.

Le prochain point que nous allons aborder est capital lui aussi. Choisir son nom et réserver un nom de domaine.

Choisir un nom de domaine pour son blog

Le nom de votre blog. C’est un passage délicat et primordial dans le processus de création. C’est pour cela qu’il ne faut pas se presser.

C’est même la dernière chose dont vous devez vous occuper.

Le nom de votre nom de blog et de votre domaine est une des premières choses que vos futurs lecteurs verront dans Google. C’est cet élément qui va les décider à cliquer sur votre lien!

Vous voyez à quel point, avoir un bon nom de blog est important.

Un article est disponible sur la méthode pour choisir son nom de blog est disponible ici même.

J’y détaille la méthode, et les choses à éviter absolument.

Prenez votre temps suivez cette méthode et vous devriez trouver un nom de blog irrésistible!

La plupart des hébergeurs proposent la réservation d’un nom de domaine, comprise dans l’hébergement ou à payer en plus. Il vous sera facile de le réserver à ce moment là.

Il est plus facile de le réserver chez l’hébergeur, cela vous évitera d’avoir à changer les paramètres chez l’hébergeur du nom de domaine, pour le faire pointer sur l’hébergeur de votre site.

Si vous utilisez les services d’un hébergeur différent pour votre domaine, vous devrez changer les paramètres DNS, à savoir les NS (Name Server).

Ce n’est pas compliqué à faire, mais le but est de se simplifier le travail non?

Maintenant que vous avez tout, nous pouvons passer à l’installation de la bête!

Vous verrez c’est plus simple que vous ne l’imaginez. Etes-vous prêt?

Nous allons créer un blog WordPress.

Installation de WordPress sur votre serveur

Je sens que certains d’entre vous commencent à paniquer!

Il ne faut pas. Vous allez voir que c’est assez simple.

Il y a deux cas de figure.

Vous avez choisi le bon hébergeur et vous avez suivi nos conseils et dans ce cas là, c’est d’une simplicité enfantine.

Vous avez choisi un hébergeur qui ne propose pas d’installer WordPress automatiquement, et là il va falloir le faire vous même. (Mais pourquoi diable avez-vous fait cela?).

La deuxième alternative est rarissime de nos jours. Les hébergeurs proposent dans leur grande majorité une installation automatique de WordPress.

Comme il me serait impossible de détailler la procédure pour chaque hébergeur, je vais prendre l’exemple de mon hébergement WPX Hosting.

Si vous voulez mon avis, WPX Hosting (lien affilié) est l’un des meilleurs hébergeurs sur le marché.

Des performances de haut vol, et un service client à la rapidité supersonique. Et je n’éxagère pas.

Il m’arrive de recevoir des réponses à mes mails en moins de 5 minutes! Et ce 7/7 et 24/24. Oui 24 heures sur 24 vous lisez bien.

Le seul problème si on peut appeler ça un problème, est que le site de cet hébergeur et le support sont en anglais. Mais pour ceux que l’anglais ne rebute pas, vous ne trouverez pas meilleur. C’est garanti, je suis très satisfaite de leurs services.

Installation de WordPress chez WPX Hosting

Autant casser le suspens dés le début, ce sera très rapide comme explication.

Ils disposent d’une installation automatique.

Il vous suffit de vous connecter chez WPX Hosting. Puis d’aller dans le menu de gestion WordPress Hosting.

interface de gestion wpx hosting

Là, il sufit de cliquer sur Add New Website. Vous arriverez sur cette fenêtre pop-up. 

fenêtre installation wordpress wpxhosting

Il ne vous reste plus qu’à entrer votre nom de domaine (commandé au préalable), et à presser sur Create website. A partir de là tout est automatique, vous recevrez vos identifiants de connexion, par email.

Bon vous voyez que pas la peine d’avoir fait polytechnique, pour installer WordPress chez WPX Hosting. Et ce sera à peu près pareil chez tous les hébergeurs que nous vous proposons dans notre article sur les hébergeurs WordPress.

Installation de WordPress sur un serveur

Voyons maintenant la manière “complexe”. Car en fait elle n’est pas vraiment complexe.

Les créateurs de WordPress expliquent qu’il est possible d’installer leur CMS en 5 minutes.

Et ce n’est pas loin d’être vrai.

Il vous faudra avoir un serveur avec certains pré-requis :

  • une version 7.3 ou supérieure de PHP
  • version 5.6  de MySQL
  • le serveur devrait avoir APACHE ou NGINX (optionnel mais vivement recommandé)

Regardez les spécificités des serveurs proposés chez l’hébergeur que vous avez choisi.

Allez sur le site de WordPress pour télécharger la dernière version.

Téléchargez un client FTP de genre filezilla.

Décompressez le fichier de WordPress sur votre disque dur dans un répertoire que vous créez à cet effet.

Après il vous faudra créer une base de données WordPress sur votre serveur. Afin que MySQL ait tous les privilèges en accès en écriture et en modification.

Une fois tout ceci fait, entrez les identifiants de connexion FTP ou SFTP dans le logiciel Filezilla, et connectez-vous.

Vous avez 2 possibilités : 

  • vous installez les fichiers du répertoire WordPress (sans le répertoire lui même, seulement les fichiers à l’intérieur) à la racine de votre serveur. Généralement le répertoire www
  • vous installez WordPress dans un sous répertoire de votre site, si vous voulez rajouter la fonction Blog à celui-ci. Exemple : monsite.com/blog

Vous faites glisser les fichiers dans filezilla depuis votre disque dur dans le répertoire choisi.

Maintenant, vous allez dans votre navigateur habituel, et vous tapez l’adresse de votre site et éventuellement votre répertoire : www.monsite.com/wpadmin/install.php ou www.monsite.com/votrerépertoire/wpadmin/install.php.

Puis le processus d’installation va commencer.

A l’issu vous recevrez un email à l’adresse indiquée pendant l’installation. Vous pourrez vous connecter en tapant vos identifiants de connexion à l’adresse /monsite.com/wp-login.php.

Je vous recommande de choisir des mots de passe très compliqué et de préférence n’ayant aucune logique avec vous et votre vie. Oubliez les dates de naissance, nom des enfants, du conjoint… Alternez minuscules, majuscules et chiffres.

Voilà ouf! Votre version de WordPress est installée. Vous voyez c’est un peu plus complexe, mais rien de surhumain.

Vous pouvez consulter le site du codex de WordPress qui vous donnera une procédure détaillée.

Il nous reste à configurer WordPress dans la partie admin.

Paramétrer WordPress

Voilà WordPress est installé sur votre serveur. Il vous faut maintenant faire certains paramétrages.

Dans l’admin cliquez sur réglages.

fenêtre admin wordpress réglages

Il est composé de 7 paramètres. Le dernier étant confidentialité, pour paramétrer votre page dédiée à la confidentialité des données des inscrits de votre site et de la gestion des cookies. 

C’est la première chose que vous devez faire, avant même de penser à installer un thème ou des plugins. C’est important de bien paramétrer votre site une bonne fois pour toute.

Réglage onglet Général

  • Le Titre du site :  Vous pouvez changer le nom du site ici. En général si vous avez fait une installation par un hébergeur ce champs ainsi que le suivant peuvent être renseignés.
  • Slogan : A défaut d’être déjà renseigné le champ Slogan sera rempli par le célèbre  «Just Another WordPress Site». Essayez de trouver une baseline courte mais percutante. Elle aura vocation à renseigner lecteurs et moteurs de recherche sur le sujet de votre site.
  • Adresse web de WordPress : le champs devrait normallement déjà être rempli, grâce au processus d’installation et des renseignements que vous avez fourni. Ne modifiez ces réglages qu’en cas de nécessité et si vous savez ce que vous faites. (passage de http à https par exemple).
  • Adresse web du site :  L’adresse de votre site. Normallement une suite indigeste de nombre appelée adresse IP, remplacé par un nom de domaine facile à retenir. Si l’adresse de votre site commence par http, c’est que votre site n’est pas sécurisé. Cela peut effrayer vos potentiels visiteurs, ainsi que vous pénaliser auprès de Google. Vous devez installer un certificat de sécurité SSL. De nombreux hébergeurs le proposent gratuitement.
  • Adresse de messagerie : C’est l’adresse mail par défaut renseignée lors de l’installation. C’est donc ici que vous pourrez la modifier si vous le désirez. Cette adresse sera utilisée par WordPress pour vous envoyez diverses notifications et messages. Je vous conseille de mettre une adresse consacrée uniquement à cet effet.
  • Inscription : Cette option permet à un utilisateur de s’inscrire sur votre site. Vous déterminerez quel rôle sur la prochaine option.
  • Rôle par défaut de tout nouvel utilisateur : Vous pouvez choisir le rôle des personnes inscrites sur votre site. Vous devez laisser cet option sur abonné. Si vous permettiez à n’imorte qui de devenir administrateur, je vous laisse imaginer ce qui pourrait advenir de votre site.
  • Langue du site : C’est ici que vous pouvez choisir la langue de votre Backoffice et de tout votre site.
  • Le fuseau horaire : Vous pouvez choisir ici le fuseau horaire de votre site. Si vous êtes en France, Paris semble tout indiqué.
  • Format de date : vous pouvez définir dans cette option le format de date (format américain, européen… etc)
  • Format d’heure : vous pouvez définir votre format d’heure.
  • La semaine débute le : vous pouvez définir quel jour, pour vous, est le début de la semaine. Si pour une raison pour une autre vous avez besoin que votre semaine aille de jeudi à mercredi c’est ici que vous le définirez.

Réglages onglet écriture

  • Catégorie par défaut des articles : la catégorie par défaut de vos articles. Juste après installation, vous trouverez ici une catégorie par défaut, nommée uncategorized. Vous pourrez la supprimer une fois vos catégories créées.
  • Publier par email : cette option permet de publier des articles via une adresse email que vous définissez. Vous pouvez choisir le format d’article par défaut.
  • Services de mise à jour : cette option permet la notification de tiers lors de la publication d’un nouveau contenu.
  • Format de publication par défaut des articles : Vous pouvez définir le format par défaut de vos futurs articles (la norme, de côté, bavarder, galerie…). Laisser la norme, vous pourrez changer plus tard.

réglages onglet lecture

  • La page d’accueil affiche : Cette option va vous permettre quelle sera la page d’accueil de votre site. Vous avez plusieurs choix possibles. Afficher une page statique (que vous créerez) ou bien la page de vos articles que vous publierez sur le blog. Vous pourrez modifier cette option plus tard.
  • Les pages du site doivent afficher au plus : Cette option vous permet de définir le nombre de post affichés sur les diverses pages de votre site. 
  • Les flux de syndication affichent les derniers :cette option vous permet de  limiter l’affichage des articles publiés sur le flux RSS de votre site.
  • Pour chaque article d’un flux, fournir : cette option permet d’afficher un extrait seulement de votre article ou l’article complet. Il est conseillé de choisir un extrait seulement. En effet Google pourrait vous pénaliser pour contenu dupliqué (duplicate content).
  • Visibilité pour les moteurs de recherche : cette case ne DOIT JAMAIS être cochée. Si vous le faisiez vous interdiriez aux moteurs de recherche d’indexer votre site. Vous ne pourriez apparaître dans les pages de recherche.

Réglages Onglet Discussion

  • Réglages par défaut des articles : cette partie contient 3 options à paramétrer. Cochez-les (elles le sont par défaut, mais vérifiez). 
  • Autres réglages des commentaires : Ces options concernent les réglages des commentaires que pourraient vous laisser vos lecteurs, dans la partie blog. Je ne détaille pas c’est assez explicite. Je vous recommande de laisser la première et la quatrième case cochées.
  • M’envoyer un message lorsque : ces deux options concernent les notifications de commentaires. Laissez-les cochées pour pouvoir avoir connaissance rapidement des commentaires laissés sur vos articles. Pour les modérer si besoin, ou y répondre.
  • Avant la publication d’un commentaire : ces option concernent les commentaires avant leur publication. Laissez cochée la case “le commentaire doit être approuvé manuellement”, bien utile contre le spam. La deuxième option permet qu’un commentaire d’un utilisateur en ayant déjà laissé un déjà approuvé, le soit automatiquement.
  • Modération de commentaires et liste noire pour les commentaires : Cette options vous permet de paramétrer des conditions de modération et de liste noire (blacklist). Vous entrez des mots que WordPress reconnaîtra, qui déclencheront une mise en modération ou en liste noire. (viagra, mots à tendances sexuels, mots grossiers, racistes ou discriminatoires…)
  • Avatars : cette option permet de paramétrer les images des profils des inscrits de votre site. Cela permet aux utilisateurs de personnaliser leur profil.

Réglages onglet Médias

  • Les tailles des images : cette option permet de déterminer la taille de vos miniatures (thumbnails).
  • L’envoi de fichier : cette option vous permet de classer vos médias téléchargés par mois et par années. Laissez cette case cochés, un peu d’ordre ne fait jamais de mal!

Réglages Onglet Permaliens

  1. Réglages les plus courants : Cette option vous permet de déterminer sous quelles formes seront construites les URL de vos pages d’articles. Soyons clairs! Le seul choix est titre de la publication. Cela vous donnera des URL simples et efficaces pour le référencement.
  2. Facultatif : cette option permet de déterminer une structure personnalisée pour les adresses de vos étiquettes et de vos catégories. Dans l’exemple on voit que mettre sujets dans le premier champs rajoutera un niveau à vos URL de catégorie.

Installer votre thème

Voilà le moment que vous attendez impatiemment. Installer votre thème. Le choix du thème est un vaste sujet. Chacun a son propre thème de prédilection et cela donnerait lieu à des débats enflammés.

Prenez le temps de lire des reviews sur différents thèmes. Nous en ferons de nombreuses ici sur The Blog Factory.

Un thème hautement personnalisable est conseillé. Vous pouvez aussi faire appel à un webdesigner, mais attention le prix ne sera pas le même.

Si vous avez déjà choisi votre thème il vous reste à l’installer.

Dans l’addmin WordPress, rendez-vous sur Apparence / Thèmes. Par défaut le thème twenty seventeen est installé.

Cliquez sur ajouter un thème en haut de l’écran.

Vous arriverez sur une fenêtre affichant de nombreux thème. Vous pouvez faire votre choix ici ou bien cliquer sur téléverser un thème. Là vous aurez l’occasion de sélectionner votre dans votre disque dur.

Cliquez sur installer. L’installation du thème va commencer.

Et là vous croyez que vous pouvez vous jeter à corps perdu dans la personnalisation de votre thème…

Hmm ce serait faire une cruelle erreur. Il reste une dernière chose essentielle à faire.

Voyons cela dans la prochaine partie.

Installer un thème enfant

Tout thème digne de ce nom, connaîtra des évolutions. Il y aura donc des mises à jours à faire. Quelquefois des mises à jours de sécurité essentielles, pour la sécurité de votre site internet.

Si vous commencez à tout modifier, voir à bidouiller le code, à la prochaine mise à jour… vous perdrez toutes vos modifications.

C’est aussi simple et cruel que ça!

Donc pour cela il faut installer un thème enfant, sur lequel vous allez travailler et faire vos modifications. Il sera lié au thème parent (le thème que vous avez choisi). Et à chaque mise à jour vous pourrez mettre le thème parent à jour sans craindre de tout perdre.

Il est possible de créer ça manuellement… Mais bon il y a des plugins qui font ça très bien, alors pourquoi se compliquer la vie.

Allez dans extension–> ajouter.

Dans la barre de recherche tapez WPS Child Theme generator et installez le plugin. Activez-le.

Puis allez dans outils–> WPS Child Theme generator.

Vous devriez arriver là.

fenêtre configuration WPS Child Theme generator

Sélectionnez votre thème parent et donnez lui un nom dans titre. Vous pouvez éventuellement mettre une capture d’écran qui rajoutera une image dans le menu thème.

Vous pouvez ajouter du CSS personnalisé, si vous êtes un pro du codage! 

Cochez la case recevoir son theme par mail, et indiquez votre adresse mail.

Il y a des options avancées mais honnêtement je ne m’en sers pas , je laisse les paramétrages par défaut.

Puis appuyez sur Créer un thème enfant.

Le thème enfant sera créé et importé dans vos thème, et vous en recevrez une copie par mail.

retournez dans Apparence–>Thèmes et activez le thème enfant.

Et puis voilà c’est fini.

Créer un blog wordpress c'est facile non?

Bon vous voyez créer un blog WordPress n’a rien d’insurmontable. Si vous suivez cette méthode, vous devriez arriver jusque là sans difficultés.

Souvenez-vous :

  • Choisissez un bon hébergeur et n’hésitez pas à dépasser votre budget, c’est un plus vraiment
  • Prenez votre temps, il n’y a pas le feu
  • Ne brûlez pas les étapes, elles ont toutes leur utilité
  • Effacez la sample page, le post Hello World, et la catégorie Uncategorized, qui n’ont aucune utilité
  • Il vous restera à choisir et à installer divers plugins, mais cela fera partie d’autres articles.

Avez-vous des expériences d’installation ou des astuces à partager avec la communauté? N’hésitez pas à laisser des commentaires.

Si vous avez trouvé cet article utile, partagez le sur les réseaux sociaux.

A très bientôt.